comité


comité

comité [ kɔmite ] n. m.
• 1690; h. 1650; angl. committee, de to commit « confier », lat. committere
Réunion de personnes prises dans un corps plus nombreux (assemblée, société) pour s'occuper de certaines affaires, donner un avis. cellule, commission. Nommer, élire, désigner un comité. Comité consultatif; exécutif. Comité des fêtes. Comité d'accueil. Comité de grève. coordination. Comité de soutient. Comité paritaire. Comité secret (d'une assemblée publique).Loc. En petit comité : entre intimes. Dîner, réception en petit comité.
Spécialt COMITÉ DE LECTURE, chargé de choisir des textes pour l'édition, la scène. — COMITÉ D'ENTREPRISE, formé de représentants élus du personnel et présidé par le chef d'entreprise, qui a un rôle de consultation et de contrôle sur la marche de l'entreprise. Comité central d'entreprise. Comité de gestion. Comité économique et social, organisme régional créé en 1972. — Hist. Comité de salut public, qui groupa en 1793 tout le pouvoir exécutif.

comité nom masculin (anglais committee, de to commit, confier) Réunion de personnes déléguées par une assemblée, par une autorité, constituant un organe collégial de gestion, de consultation, de décision, etc. ; réunion de particuliers pour l'étude de certaines questions, l'examen d'un projet, d'une idée, etc. : Comité de locataires.comité (expressions) nom masculin (anglais committee, de to commit, confier) Comité central, organe dirigeant d'un parti, composé de membres élus (se dit en particulier dans les partis communistes). Comité des chefs d'état-major, organisme consultatif à la disposition du ministre de la Défense pour l'examen des problèmes généraux de défense. Comités départementaux de libération (C.D.L.), organismes créés pendant l'Occupation par le Comité français de libération nationale, pour assurer, à la Libération, la représentation provisoire de la population du département. Comité électoral, groupement local de membres ou sympathisants d'un parti, en vue de patronner un ou plusieurs candidats et de soutenir leur campagne. Comité d'entreprise, organisme à mission professionnelle, économique et sociale, institué dans les entreprises françaises par l'ordonnance du 22 février 1945. Comité de groupe, organe de représentation du personnel au niveau d'un groupe constitué par une société dite dominante, ses filiales et les sociétés dont la société dominante détient indirectement plus de la moitié du capital. (Le comité de groupe comprend le chef de l'entreprise dominante et des élus des comités d'entreprise des sociétés du groupe.) Comité d'entreprise européen, organe institué dans les entreprises ou groupes d'entreprises de dimension communautaire afin de formaliser l'information et la consultation des salariés par l'intermédiaire de leurs représentants. Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (C.H.S.C.T.), organisme consultatif obligatoire dans toute entreprise de plus de 50 salariés et de plus de 300 salariés dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, et dont le rôle est de veiller au respect des conditions d'hygiène, de sécurité et de travail ainsi que de susciter toute initiative contribuant à la prévention des risques professionnels. Comité interministériel, formation gouvernementale composée de ministres, de secrétaires d'État, de hauts fonctionnaires, et réunie sous la présidence du Premier ministre afin de procéder à l'examen d'une affaire ou d'une matière déterminée. Comité de lecture, réunion d'écrivains ou d'acteurs chargés d'admettre ou de rejeter des écrits, des pièces. Comité révolutionnaire ou de surveillance, organisme créé le 21 mars 1793 par la Convention nationale dans chaque commune et dans chaque section des villes de plus de 25 000 habitant Comité secret, réunion à huis clos du Parlement. En comité secret, en séance privée, le public étant exclu. En petit comité, en comité restreint, entre un petit nombre de personnes ou en se limitant à un petit cercle d'intimes.

comité
n. m.
d1./d Réunion de personnes chargées d'examiner certaines affaires, de donner un avis, de préparer une délibération, d'orienter une décision. élire un comité. Comité de lecture.
Comité d'entreprise, élu par les salariés pour améliorer les conditions de vie du personnel et pour gérer les oeuvres sociales de l'entreprise.
d2./d Loc. En petit comité: dans l'intimité.

⇒COMITE, subst. masc.
Officier commandant la chiourme d'une galère. Impitoyable comme un comite (Ac. 1835, 1878). Des galères où l'on rame sous le fouet du comite (A. ARNOUX, Le Rossignol napolitain, 1937, p. 166).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1878. Étymol. et Hist. XIIIe s. comite « commandant des galères » (Hist. occid. des crois., t. II, p. 170 ds LITTRÉ); 1358 « chef de la chiourme » (doc. cité ds S. LUCE, Hist. de Duguesclin, p. 534 d'apr. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 462). Empr. à l'ital. comito, d'abord « commandant des galères » (dep. 1161, comiti galearum, doc. lat. médiév. d'Italie du Nord cité ds VIDOS, p. 330) puis « chef de la chiourme » (dep. fin XIVe s., ibid.), du lat. comes, -itis (comte). Bbg. HOPE 1971, p. 35. — VIDOS 1939, pp. 330-331.

comite [kɔmit] n. m.
ÉTYM. XIIIe; ital. comito.
Vx. Chef de nage sur une galère.
0 Est-ce que la marche d'une galère, son équilibre, sa vitesse, ne sont pas à la garde du comite ? Il y a des moments où l'effort de la chiourme et le souffle de la tramontane me soûle comme un grand coup de vin (…) Je suis le maître de la cadence.
M. Aymé, Vogue la galère, I, II, p. 15.

Encyclopédie Universelle. 2012.